liberaux??

Publié le par astre

Ou quand les liberaux doute de leur propre doctrine :


Bin oui il fallait que sa finisse par arriver un jour ou l’autre (cela dit il y en qui devraient commencer à douté de la leur). En tête de liste je nome Hakim El-Karoui l'ancienne plume de Jean Pierre Raffarin, qui vécut de près la déferlante de textiles chinois sur l'Europe, dénonce l'aveuglement idéologique de Bruxelles Pour cet économiste, aujourd'hui en poste dans une banque d'affaires :  "l'Europe en adoptant la politique la plus libre-échangiste du monde expose directement les plus faibles à la menace des délocalisations, avec pour conséquence de tirer les salaires vers le bas. On ne peut tout simplement pas augmenter le Smic quant on est concurrencé par une main d'œuvre payée 40 fois moins chère", conclut t’il. Aussi défend-il l'idée d'une "préférence communautaire européenne ". Jean-Luc Gréau, économiste et ancien expert auprès du Medef défend la mise en place de droits "anti-dumping social", Ce qui reviendrait à considérer que "le fait d'importer certains biens et services qui sont réalisés à des prix de main d'œuvre trop bas conduit à une forme de concurrence inégale". Ou encore Emmanuel Todd : "le protectionnisme européen est la seule réponse réaliste à la compression des salaires en Europe" mais l’histoire ne se termine pas la c’est à Nicolas Sarkozy que revient incontestablement la palme du "mérite" il affirme que "protection n’est pas un gros mot"..., ce qui n’est visiblement pas le cas de "protectionnisme", jamais prononcé ou du bout des lèvres, un terme auquel il préfère substituer l’expression de "préférence communautaire" autant dire qu’ils ne savent plus ou ils crèchent. Mais le plus amusant dans l’histoire c’est qu’il n’y a pas que chez nous : "C'est un problème très sérieux." Pour Stephen Roach, économiste en chef de la banque Morgan Stanley, la stagnation des revenus de la classe moyenne dans les pays développés est un revers : "On avait expliqué que la mondialisation était un processus gagnant-gagnant pour tout le monde. Pour les salariés du Sud comme pour ceux du Nord. Mais on découvre qu'au Nord, ce sont surtout les détenteurs de capitaux qui y gagnent."   

Ps : Pour ce qui me parle de taxe écologique : c’est un peu l’arbre qui cache la foret, si tu prend une tomate d’exportation, et que tu taxe le transport pour des raisons "écologique" de cette même tomate (soit 90% du prix) comment ça s’appel

Publié dans dossier

Commenter cet article